Les banques cassent les emplois

Brève
08/10/2019

Depuis six mois, les banques européennes annoncent des suppressions d'emplois par dizaines de milliers. 18 000 suppressions annoncées à la Deutsche Bank, entre 4700 et 10 000 chez HSBC, 1600 postes supprimés à la Société générale. Depuis 2008, 600 000 emplois sur 2,7 millions ont été sacrifiés dans les banques européennes.

Sauvées de la faillite par de l'argent public il y a dix ans, gavées de profits, les banques osent invoquer le ralentissement économique, les taux d'intérêts bas et l'automatisation du travail pour justifier cette hécatombe. Dans la banque comme dans l'industrie, quand ils craignent l'avenir, le seul réflexe des patrons est de jeter les travailleurs par dessus bord. Il est urgent de se mutiner.

Les dernières brèves