Liberté de circulation et d’installation !

Brève
02/06/2020

En France, malgré l’interdiction, plusieurs milliers de personnes ont su trouver les moyens de manifester samedi 30 mai à Paris et dans d’autres grandes villes pour la régularisation des sans-papiers. Car avec la crise sanitaire, la précarité de la situation des migrants devient catastrophique puisqu’ils ne peuvent plus travailler sans pour autant toucher de chômage partiel.

Cette manifestation avait été interdite sous le prétexte bidon d’interdiction de rassemblements de plus de 10 personnes, alors que les organisateurs invitaient à porter masques et respecter les distanciations de sécurité. Interdiction, tirs de gaz lacrymogènes, charge de gendarmes mobiles… c’est à chaque fois cette même réponse que le gouvernement utilise pour empêcher ceux qui contestent sa politique de faire en sorte que que cela se sache et se voit. Heureusement cela n’a pas marché, et cela marchera de moins en moins !

Les dernières brèves