Liberté de circulation et d’installation

Brève
14/07/2021

Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), au moins 1 146 personnes sont mortes en mer en tentant de rejoindre l’Europe entre janvier et juin 2021, plus du double des chiffres des deux années précédentes.

Une telle hécatombe est le résultat des décisions des pays de l’Union européenne qui bloquent les navires des organisations humanitaires dans les ports et qui financent les milices libyennes pour que les garde-côtes dissuadent les migrants de tenter la traversée quitte à leur tirer dessus. Selon le rapport de l’OIM, plus 15 000 migrants récupérés en mer ont été ramenés en Libye où ils sont « soumis à des détentions arbitraires, des extorsions, des disparitions et des actes de torture. »

La barbarie a des responsables : les gouvernements de ce côté-ci de la Méditerranée.

Les dernières brèves