Macron et le logement : l’urgence attendra

Brève
13/09/2017

Dans son nouveau plan sur le logement, le gouvernement a annoncé la création de 50 000 places d'accueil d'urgence supplémentaires. Mais c'est dans le parc locatif déjà existant. Il promet la construction de 40 000 logements sociaux par an, là où, pour la seule Ile-de-France, 500 000 personnes sont en attente d'un logement social ; et, pour encourager, dit-il, la construction de logements neufs privés, il prévoit un allègement des normes, par exemple en matière d'environnement et d'accessibilité aux handicapés, afin de réduire les coûts - en d'autres termes, de produire des logements de moins bonne qualité pour les catégories les moins nanties.

En France, il y a 1 million de personnes sans logement et 4 millions de mal logés. Les mesurettes de Macron faciliteront sûrement la vie au secteur de l'immobilier, mais pas celle des travailleurs qui ne trouveront toujours pas de logement décent à des prix accessibles.