Macron, père la morale coloniale

Brève
29/09/2020

En janvier 2017, Macron au côté du Premier ministre libanais de l'époque, Saad Hariri, auquel il n'avait alors rien à reprocher...

« J’ai honte » des hommes politiques au Liban, s’est exclamé Macron. Ce n’est pas leur corruption et leur clientélisme qui l’indignent, mais que la démission du Premier ministre libanais ait rendu impossible l’application du plan que Macron voudrait imposer aux Libanais.

Non, l’esprit colonial n’est pas mort, et Macron le perpétue.

Les dernières brèves