Maroc : l'armée fait à nouveau feu sur des migrants

Brève
11/10/2018

Un garde-côte marocain

Dans la nuit du 9 octobre, un bateau tentant de gagner clandestinement l'Espagne a été pris pour cible par la marine du Maroc. Un passager de 16 ans a été blessé. Il y a deux semaines, des tirs similaires avaient fait trois blessés et tué une jeune de 19 ans. Les militaires marocains avaient prétendu que des bâches les empêchaient de voir les gens à bord et que le bateau faisait des manœuvres hostiles.

Mais ces tirs, répétés, sont délibérés : quitte à tuer, ils visent à terroriser pour limiter les départs clandestins, actuellement en hausse. C'est le prolongement criminel de la politique anti-migrants des pays de l’Union européenne (UE).