Moins d’embauches, plus de profits et de précarité

Brève
11/02/2019

Le nombre des emplois créés a beaucoup diminué cette année. Il était de 328 000 en 2017, mais de 106 100 seulement en 2018, soit trois fois moins. Ce serait dû à un recul de la croissance économique.

Le chômage, lui, ne diminue pas. Quant à la précarité, elle éclate, car 90 % des postes créés sont en intérim ou en CDD. Et même la ministre du Travail de Macron avoue qu'« un tiers des CDD ne sont que d'une journée ».

S'il n'y a pas assez de travail pour tout le monde, il faut le répartir entre tous et sans perte de salaire. Et ce n'est pas l'argent qui manque pour cela quand, recul de la croissance ou pas, les profits des entreprises, et d'abord ceux des plus grandes, battent des records.