Mortelle bavure et mensonges officiels

Brève
08/01/2020

2014, protestation à Toulouse

Le 3 janvier à Paris, quatre policiers ont arrêté un père de famille pour une banale utilisation de téléphone en circulant à scooter, qui a abouti à sa mort.

Comme après chaque bavure, les autorités ont commencé par mentir pour couvrir les policiers. Elles ont d'abord prétendu que la victime était violente, insistant sur les douleurs au genou d'un policier ! Le parquet de Paris a parlé de malaise cardiaque, alors que la cause de la mort est l'asphyxie provoquée par l'écrasement de son larynx.

Grâce à des vidéos de ce tragique événement, les mensonges des autorités ont pu être prouvés. Espérons que sa famille puisse obtenir justice face à ce qu'il faut bien qualifier de crime.

Sur le même sujet