Nier les violences policières, c’est les approuver

Brève
06/07/2020

fresque représentant George Floyd sur un mur de Berlin

La fresque représentant George Floyd et Adama Traoré sur un mur de la ville de Stains et qui dénonçait la violence policière a été vandalisée, avec des mots mettant en cause ces deux victimes.

Le préfet de Seine Saint-Denis, dans les pas d'un syndicat de police et du ministre de l'Intérieur, avait déjà mis en demeure la ville de Stains de modifier une partie du texte, qui visait la police. Le maire PCF de la ville avait refusé.

Cette dégradation est l'oeuvre d'individus solidaires des violences contre les pauvres et les opprimés. Des violences exercées partout dans le monde contre des milliards de femmes et d'hommes, par la même engeance des tenants d'un ordre injuste et barbare.

Les dernières brèves