‌Non aux expulsions, liberté de circulation et d’installation !

Brève
13/01/2021

À Besançon, un boulanger en grève de la faim depuis le 3 janvier vient d’être conduit aux Urgences. Il proteste contre une Obligation de Quitter le Territoire Français qu’a reçue son jeune apprenti dont il salue le travail, et le risque pour celui-ci d’être expulsé. Son geste est soutenu par plus de 240 000 signataires d’une pétition, et c’est tant mieux.

La situation de ce jeune Guinéen est semblable à celle des milliers d’autres qui traversent la Méditerranée sur des embarcations de fortune dans l’espoir d’une vie meilleure et qui survivent entre petits boulots, acharnement administratif et policier. Ce sont des prolétaires, nos frères de classe. Ce jeune et tous ceux dans sa situation doivent pouvoir rester où ils s’installent, partout où ils sont utiles et même nécessaires. Et ils le sont partout.

 

Les dernières brèves