Non aux frappes militaires françaises

Brève
08/02/2019

Depuis dimanche dernier, des avions de chasse français ont procédé à une vingtaine de frappes au Tchad en bombardant des convois  dits « rebelles » pour soutenir le dictateur Déby.

Idriss Déby, ce chef de guerre qui maintient la population tchadienne dans une misère sans nom est le défenseur des intérêts français au Tchad ce qui lui vaut son appui militaire. Et l’armée française se comporte dans cette région d’Afrique comme sur son terrain de chasse.

Troupes françaises hors d’Afrique !