Notre-Dame : vers une loi sur mesure ?

Brève
25/04/2019

Le gouvernement a présenté au conseil des ministres du mercredi 24 avril un projet de loi spécial pour la reconstruction de Notre Dame. Macron a annoncé que le chantier devait être fini dans 5 ans, sans prendre la peine de consulter les spécialistes. Qu'à cela ne tienne, la loi permettra de passer outre les procédures d'attribution des marchés publics, de déroger aux règles en matière d'urbanisme, de protection de l'environnement et de préservation du patrimoine. D'après les professionnels, cela risque de précipiter le chantier et d'avoir des conséquences graves sur la qualité de la restauration, et cela créera un précédent pour aller vers un allégement des procédures censées garantir la préservation des monuments historiques.

Après avoir versé des larmes de crocodile sur l'importance de ce joyau du patrimoine, Macron est prêt à le sacrifier à son agenda politique. S'il a cru se bâtir une image de reconstructeur afin de laisser son nom dans l'histoire, c'est gâché !