Ordonnance homéopathique de Buzyn

Brève
10/07/2019

Corticoïdes, vaccins, antiparkinsoniens… le nombre de ruptures de stock de médicaments dans les pharmacies a été multiplié par 20 en dix ans ! Face à ce problème grave, qui concerne une personne sur quatre, la réponse du gouvernement est homéopathique : Buzyn a annoncé une « meilleure information » et « davantage de coordination ». Les trusts pharmaceutiques ne doivent guère trembler ! Surtout que la ministre de la santé (sic) a bien précisé que toute sanction contre eux était écartée.

Pourtant, la cause de ces ruptures de stock est connue : c’est la loi du marché. Comme l’affirmait un hématologue de la Pitié-Salpêtrière, « la pénurie ne concerne pas les innovations thérapeutiques récentes, qui coûtent très cher, mais des vieux médicaments, pas très chers et rapportant peu ».

Si ces ruptures sont une menace sur la santé publique, les trusts de la pharmacie ruinent celle de bien des malades.