Panthéon : « rentre ici, alibiiii »

Brève
01/12/2021

Le choix de faire entrer Joséphine Baker au Panthéon a été calibré sur mesure pour permettre à Macron de séduire large, en honorant une femme, noire, émigrée mais aussi patriote gaulliste. La cérémonie lui a permis de jouer le numéro qu'il affectionne : faire ronfler les mots autour de la France accueillante et généreuse et « la beauté de notre destin collectif » pour toucher un électorat humaniste.

Au même moment, pour draguer les électeurs xénophobes, sa police traque les migrants auxquels est refusée la liberté de circulation, les condamnant à mourir noyés dans la Manche ou de froid dans les Alpes.

Les dernières brèves