Pesticides : omniprésence du glyphosate

Brève
15/01/2022

Une nouvelle étude signale la présence de glyphosate dans les urines de plus 6 800 volontaires disséminés sur toute la France. En conséquence 5 400 ont porté plainte au pénal contre les industriels et l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, pour « mise en danger de la vie d'autrui », « atteinte à l'environnement » et « tromperie aggravée ».

Selon les résultats de cette étude, 99,8 % de la population - tout le monde - serait contaminé à ce pesticide classé « cancérigène probable ». Les travailleurs en milieu viticole sont exposés aux plus fortes doses, entraînant des cancers professionnels.

Macron, comme tous ceux qui l'ont précédé, a reculé devant les trusts de la chimie et les poids lourds de l’agro-industrie, en refusant d'interdire le glyphosate. Ils sont tous complices.

Les dernières brèves