Plus d'argent pour les actionnaires, plus de licenciements pour les travailleurs

Brève
05/12/2019

Jean Pierre Mustier le directeur général français de la banque italienne Unicredit a annoncé la suppression de 8000 emplois et la fermeture de 500 agences. Depuis la crise de 2007, cette banque a détruit plus de 26 000 emplois. Ces destructions d’emplois permettront à Unicredit de faire un milliard d'économie et de verser aux actionnaires huit milliards dans les trois ans qui viennent.

Alors que leurs actionnaires empochent des milliards, les banques européennes s'apprêtent à supprimer 50 000 emplois supplémentaires. Pour arrêter l'hémorragie, il faut imposer l'interdiction de tout licenciement et la réquisition des entreprises par les travailleurs.

Les dernières brèves