Police : formation pour cacher le fond

Brève
10/04/2021

Après les violences policières filmées à l’encontre du producteur noir Michel Zecler, en novembre dernier à Paris, le gouvernement a voulu faire croire que le problème venait de la formation des policiers, qui a été ramenée à un an au lieu de huit mois.

Le temps de formation avait été raccourci en juin 2020, car l’État a besoin de plus en plus de forces de répression. Ainsi des formateurs dénoncent le fait que même des apprentis policiers ayant commis des délits graves, comme des violences conjugales, pendant leur formation sont embauchés à l’issue de leur stage.

Quand le gouvernement entretient la méfiance vis-à-vis des immigrés et qu’il flatte la police en toutes circonstances, comment s’étonner qu’il en résulte des bavures racistes ? Quelques mois de formation en plus ou en moins n’y changeront rien.

Les dernières brèves