Pourboires défiscalisés… salaires écrabouillés

Brève
28/09/2021

Le gouvernement annonce que dès 2022, les consommateurs des cafés et restaurants pourront laisser aux serveurs des pourboires par carte bancaire. Ceux-ci seront défiscalisés, c’est-à-dire sans cotisations pour les employeurs et sans impôts pour les salariés.

Faire payer des miettes de revenus supplémentaires par les clients et par l’argent public au travers de la défiscalisation : on se doute que le patronat du secteur est ravi.

Quant aux travailleurs, pour pouvoir vivre décemment de leur travail, il faut bien autre chose que des pourboires aléatoires, mais viser, avec l’ensemble des travailleurs, de vraies hausses de salaires.

Les dernières brèves