Promesses de Valéo, promesses pipeau

Brève
24/09/2020

Le trust équipementier automobile Valéo vient d’annoncer qu’il ne procéderait pas à des plans sociaux, des plans de licenciement, pendant deux ans en échange, promet-il, d’un gel des salaires. Il compte économiser ainsi 100 millions par an sur le dos des salariés.

Pas de plans de licenciements peut-être – et encore -, mais Valéo ne s’interdit pas pour autant de se débarrasser de travailleurs par des ruptures conventionnelles collectives ou des départs volontaires, comme il l’a déjà fait pour 2000 salariés au premier semestre.

Comme tous les autres groupes riches à milliards, Valéo fait la guerre aux travailleurs pour maintenir et même augmenter ses profits. Il faut que se prépare la riposte, tous ensemble.

Les dernières brèves