Rachat d'actions : le capitalisme s'autodévore

Brève
17/05/2018

Le 1er mai, Apple a annoncé un plan de rachat de ses propres actions pour 100 milliards de dollars. Si la somme est colossale, Apple ne fait pas dans l'originalité. Tous les grands groupes capitalistes se sont mis à racheter leurs propres actions pour les détruire et augmenter ainsi la valeur des actions qui restent en circulation. C'est un cadeau royal à ses actionnaires.

Aux États-Unis, le montant total des rachats d'actions devrait s'élever à 800 milliards de dollars en 2018 contre 520 milliards en 2017. Certaines sociétés empruntent auprès des banques pour racheter une partie de leurs actions. Et après cela on dira que les capitalistes ne vivent pas en parasites sur le dos des travailleurs et de la société ?