Réanimations pédiatriques à l’agonie

Brève
14/01/2020

Les réanimations pédiatriques du Mans, préfecture de la Sarthe, viennent de fermer faute de médecins. Les enfants devant être réanimés seraient transférés vers Tours ou Angers. Sauf que Angers n’a pas les moyens de les accueillir et Tours est déjà débordé par ses petits patients et ceux d’Orléans, dans la même situation que Le Mans…

Cette situation kafkaïenne se retrouve aussi en région parisienne, où cet automne, au moins 25 enfants ont été transférés hors Ile de France pour avoir un lit de réanimation pédiatrique.

Bien sûr, cela fait courir de gros risques pour la santé des enfants. Mais cela est le cadet des soucis du gouvernement qui continue sa casse des hôpitaux.

Les dernières brèves