Relocalisations : "Prends l'oseille et tire-toi"

Brève
08/09/2020

Les délocalisations de certaines productions, en particulier dans la pharmacie, ayant provoqué des ruptures d'approvisionnement pendant le confinement, le gouvernement prétend agir pour faire revenir les productions en France. Quelque 15 milliards du plan de relance sont ainsi dédiés "à l'innovation et aux relocalisations".

Mais les industriels ne s'engagent à rien. "Les projets de relocalisations ne tiendront que si la compétitivité est au rendez-vous" , a déclaré le représentant de l'UIMM, l'organisation patronale de la métallurgie. Patrick Artus, économiste reconnu, prévoit même dans le journal Les Échos que la crise va provoquer "des suppressions d'emplois, des baisses de salaires et des délocalisations encore plus massives". Et la réalité subie par le monde du travail illustre chaque jour ce sombre pronostic.

Comme d'habitude, le patronat prendra les milliards et continuera de faire ce qu'il voudra.

Les dernières brèves