Retraite : un régime spécial qui plait au gouvernement

Brève
20/09/2019

Face aux syndicats policiers qui lui rappellent que 23 millions d'heures supplémentaires sont dues, le ministre de l'Intérieur Castaner, qui n'a semble-t-il pas l'intention de les payer, botte en touche. Pour caresser ses troupes dans le sens du poil il a déclaré : « Je défendrai jusqu'au bout la spécificité du statut des policiers et gendarmes » et « leur droit à un départ à la retraite plus tôt ».

Comme quoi la propagande gouvernementale sur une « réforme » des retraites qui se ferait dans l'égalité de toutes les professions, est à géométrie variable...

Les dernières brèves