Retraites dans le collimateur

Brève
13/07/2021

Macron a rappelé son intention d’attaquer les futurs retraités : selon lui, ils devraient travailler plus vieux et pour certains se voir priver des conditions des régimes spéciaux pour lesquels ils ont cotisé.

C’est une provocation car le travail est de plus en plus pénible pour ceux qui en ont encore un. Quant aux travailleurs licenciés ou précarisés après 50 ans, faire reculer l’âge de la retraite signifie les condamner à une retraite encore plus amputée, donc à la pauvreté.

Bien conscient qu’une telle attaque pourrait déclencher la colère de monde du travail, Macron a précisé qu’il entamerait cette réforme lors les conditions sanitaires seront réunies… comprenez quand il le sentira. En tous cas nous, travailleurs, sommes prévenus qu’il nous faut nous préparer à la contre-offensive.

Les dernières brèves