Ruptures conventionnelles collectives : PSA sort ses griffes

Brève
10/01/2018

Le groupe PSA vient d'annoncer vouloir supprimer 2200 emplois cette année, dont 1300 grâce à la disposition nouvelle introduite par les ordonnances Macron : la  rupture conventionnelle collective (RCC). Après avoir détruit 25 000 emplois de CDI depuis 5 ans, engrangé des milliards d’aides publiques et rempli les poches de ses actionnaires avec d’autres milliards obtenus de la sueur de ses ouvriers, PSA peut grâce à cette disposition licencier plus facilement, tout en augmentant la précarité et l’exploitation de ceux qui restent. Mais à force de semer la misère, les patrons vont récolter la colère collective du monde du travail. Le plus tôt sera le mieux !