Russie : une opposition muselée

Brève
12/08/2022

"Ton fils pas pour la guerre"

Marina Ovsiannikova, une journaliste russe opposée à la guerre contre l'Ukraine, a été à nouveau arrêtée le 9 août. Elle l'avait été une première fois en mars 2022, après avoir brandi une pancarte qui dénonçait l'offensive russe et la propagande du Kremlin, en direct pendant la diffusion du journal de la principale chaîne publique russe. Elle avait alors écopé d'une amende. Cette fois-ci, elle a été assignée à résidence après sa libération et risque dix ans de prison.

Malgré la censure et la répression, des voix russes s'élèvent contre cette guerre fratricide déclenchée par Poutine.

Les dernières brèves