Ryanair : chantage éhonté ou quand Ryanair joue les poissons-pilotes du patronat

Brève
02/06/2020

Ryanair menace ses salariés d’un plan de licenciements massif au cas où ses employés refuseraient de baisser leurs salaires de 20 %  pour les pilotes, 10 % pour les hôtesses de l’air. Et cela durant au moins 5 ans. Et les stewards et hôtesses seront désormais recrutés au Smic.

Les capitalistes osent tout. Ryanair n’est pas la seule entreprise à faire un tel chantage, Derichebourg, un sous-traitant d’Airbus, essaye de faire de même, comme d’autres dont on parle moins, et d’autres qui vont suivre cet exemple. Pour parer à ces sales coups en rafale, et qui n’épargneront personne dans le monde du travail, il faut s’organiser pour que tous ensemble on puisse imposer que, s’il y a moins de travail, ce travail soit réparti entre tous, sans perte de salaire.  

Les dernières brèves