Salaires des femmes : toujours à la traîne !

Brève
07/11/2018

Pour mettre en évidence l'écart salarial entre hommes et femmes, des associations féministes ont calculé qu'à partir du mardi 6 novembre à 15h35 jusqu'à la fin de l'année 2018, le travail fourni par les femmes pouvait être considéré comme du travail gratuit, puisqu'elles touchent en moyenne un salaire inférieur de 14 % à celui des hommes.

Pour un travail identique, l'écart en France est de 9 %. Et quand elles atteignent l'âge de la retraite, les travailleuses touchent une pension inférieure en moyenne de 37 % à celle des hommes. Cela reflète le fait que les femmes occupent des emplois sous-payés, précaires, peu qualifiés, à temps partiel ; et aussi le fait que dans les couples, c'est plus souvent la femme que l'homme qui interrompt sa vie professionnelle pour s'occuper des enfants.

Contre ces inégalités et ces divisions que les patrons créent et entretiennent, le mouvement ouvrier doit plus que ne jamais rappeler sa revendication : à travail égal, salaire égal !