Salariés ou non, les travailleurs sont touchés par la crise

Brève
08/04/2021

La crise sanitaire a touché un bon nombre de travailleurs non-salariés, dont beaucoup sont de fait exploités par les plateformes type Uber. D’après l’institut de sondage Odoxa, leur revenu aurait baissé de 22 % en un an, et un tiers d’entre eux auraient gagné moins de 1 000 € par mois en 2020.

Bon nombre sont des salariés déguisés, mais dépourvus de tous droits. Malgré leur statut officiel d’entrepreneurs, ils n’ont pas droit aux égards, et surtout aux aides financières, que l’État réserve au grand patronat.

Les dernières brèves