Sans viande mais pas sans profit

Brève
12/06/2019

Une nouvelle carambouille sur la viande a été mise au jour. Les 800 tonnes de steaks hachés congelés fournies par un intermédiaire français à quatre associations caritatives contiennent plus de gras, de déchets, de peau, voire de soja que de viande de boeuf. Ce sont les bénévoles qui distribuent les colis qui se sont rendu compte que la viande avait un aspect curieux et ont alerté l'administration.

Cette arnaque existe depuis plusieurs années. L'an passé elle a concerné, en France, 1500 tonnes de viande, pour une valeur de 5,2 millions d'euros, suivant un circuit très simple : l'Union européenne débloque des fonds pour l'aide alimentaire aux démunis, que l'État se charge de gérer.

Il le fait suivant ses critères, qui ont cours dans cette société : aux capitalistes les millions, aux pauvres les fonds de poubelle.

Les dernières brèves