Scandale de la Dépakine : l’État et Sanofi coupables

Brève
03/07/2020

Pour la première fois, la justice vient de condamner l’Etat à indemniser trois familles dont les enfants sont lourdement handicapés après avoir été exposés in utero à cet antiépileptique vendu par Sanofi durant des décennies. Le géant du médicament, déjà mis en examen dans ce scandale pour « tromperie aggravée » et « blessures involontaires », est également jugé en partie responsable de manquement à l’obligation d’information à l’égard des patients. Mais en arrêtant arbitrairement les procédures à 2004, la justice élimine de fait 80 % des dossiers déposés (alors qu’entre 16 000 et 30 000 enfants ont été victimes des effets de ce médicament ou de ses équivalents). Une condamnation en forme d’absolution partielle scandaleuse.

Les dernières brèves