Solidarité avec les travailleurs sans papiers en grève

Brève
14/02/2018

Dès que le plan de lutte contre le travail illégal a été annoncé, une centaine de travailleurs sanspapiers se sont mis en grève en Ile-de-France. Car si ce plan est une coquille vide pour les patrons, en revanche, elle durcit les conditions de vie et de travail des sans-papiers. En effet, ils se font souvent embaucher avec une autre identité pour trouver du travail.

Dorénavant, ils pourraient être condamnés à cinq ans de prison et 75 000 euros d'amende.

Pour protester contre cette mesure qui criminalise des travailleurs, souvent très mal payés, et qui font des métiers pénibles, ces sans-papiers se sont mis en grève pour se faire entendre de ce gouvernement qui réserve ses faveurs au patronat.