Stop à la chasse antimigrants

Brève
29/09/2020

Le Conseil d’État a refusé de suspendre un arrêté préfectoral qui interdit les distributions de repas aux migrants dans le centre-ville de Calais par les associations, à l’exception d’une seule, agréée par l’État.

Sous prétexte d’épidémie de Covid-19, la ville de Calais et l’État bloquent les gestes de solidarité élémentaires, en toute inhumanité.

Les dernières brèves