Taxes : publicité gouvernementale

Brève
02/11/2022

Dans les boîtes aux lettres, on reçoit ces jours-ci un courrier signé du ministre de l’Économie et de celui des Comptes publics. Le tandem est très fier de rappeler la suppression de la redevance audiovisuelle (138 euros) et celle, progressive, de la taxe d’habitation.

L’impression et l’envoi de ces millions de lettres est un considérable gaspillage d’argent public. Cette opération n’est rien d’autre qu’un coup de pub pour le gouvernement et Macron.

Quant aux deux « cadeaux » en question, ils n’en sont pas. L’audiovisuel public, outre qu’il fonctionnera avec encore plus de travailleurs réduits à la précarité, sera financé en prenant probablement sur la TVA payée par chacun d’entre nous. Les municipalités, elles aussi mises au régime sec, n’ont d’autre choix que d’augmenter la taxe foncière.

Dans une boîte mail, on appelle ça un spam !

 

Les dernières brèves