Tests de dépistage : un retard criminel

Brève
25/03/2020

Au fil des jours, on constate l'impréparation totale des autorités ici en France. Après les masques chirurgicaux ou FFP2, un produit pourtant peu coûteux, la même pénurie touche les tests de dépistage. L'Organisation mondiale de la santé (OMS), les associations de médecins, tous insistent sur l'importance vitale d'un dépistage massif. Un dépistage systématique dès le début de l'épidémie, comme l'a pratiqué la Corée du sud, aurait pu éviter un confinement général selon les spécialistes.

Mais à ce jour, les hôpitaux ne peuvent même pas effectuer tous les tests pour les soignants. Certains laboratoires ont été contraints d'arrêter ces tests par manque de consommables. Et il a fallu attendre ces tout derniers jours pour que le ministre de la Santé annonce une accélération de la production de ces moyens de tester.

Cela n'est pas qu'une négligence irresponsable. C'est la conséquence de ce système qui protège les intérêts des capitalistes avant ceux de la population. Pas besoin de tester ce comportement, on le vérifie chaque jour !

Les dernières brèves