Toyota : la voie de la lutte

Brève
24/05/2022

Depuis le 6 mai, les débrayages se multiplient à l’usine Toyota de Valenciennes pour exiger au moins 150 euros d’augmentation par mois. La direction a tenté de calmer le jeu en promettant une prime de 500 euros, puis une augmentation de 33,30 euros. Cela n’a pas marché !

Avec 20 milliards d’euros de profits annoncés par Toyota pour 2021, se contenter de miettes, c’est dur à avaler.

Les dernières brèves