Troupes françaises, hors d’Afrique !

Brève
11/10/2019

Opération Barkhane

40 à 80 soldats maliens ont été tués dans la nuit du 1er octobre à la frontière du Burkina Faso, par un groupe djihadiste mis en déroute par l'intervention de forces aériennes françaises. Cet engagement particulièrement sanglant pour l'armée malienne a été remarqué. Mais les affrontements, les attentats et les exactions contre les populations sont quotidiens au Sahel et ils ne sont pas le fait des seuls groupes djihadistes : l'armée malienne protégée par les troupes françaises y prend sa part.

A l'heure où le gouvernement français dénonce l'offensive turque contre les Kurdes dans le nord de la Syrie, il est nécessaire de rappeler que l'armée française intervient au Sahel depuis cinq ans. Comme des dizaines d'autres interventions militaires que l'impérialisme français a menées en Afrique depuis des décennies, cette opération Barkhane ajoute du chaos à la barbarie que subit la population.

Les dernières brèves