Tunisie : colère et contestation contre l’austérité et la répression

Brève
10/01/2018

Les manifestations se succèdent en Tunisie depuis l’augmentation au 1er janvier de la TVA et l’adoption de mesures d’austérité frappant les plus modestes. Elles ont repris au lendemain de la mort d’un jeune lors d’affrontements avec la police. « La pauvreté et la faim ont augmenté, oh citoyen opprimé ! » et « le peuple veut la chute de la loi de finances », scandaient les manifestants, en majorité des jeunes. Sept ans après la chute de Ben Ali, le chômage et la misère demeurent. Le combat des travailleurs et des masses pauvres de Tunisie est le nôtre.