UBS en procès ? La fraude fiscale se porte bien, merci

Brève
09/10/2018

Le siège d'UBS à Zurich (Martin Abegglen / Flickr)

Le procès du géant suisse de la gestion de fortune UBS (Union des banques suisses) vient de s'ouvrir à Paris. Le groupe et sa filiale française sont accusés de « démarchage bancaire illégal » et de « blanchiment aggravé de fraude fiscale ». Ses dirigeants seront-ils condamnés ? Peut-être. Mais ce ne sera pas la fin de la fraude fiscale à grande échelle, tant celle-ci est inséparable du capitalisme financier lui-même.

Les milliardaires et leurs gestionnaires de fortune ont appris à contourner les rares nouvelles règles, faisant semblant de mettre un frein à la fraude. A coup de montages sophistiqués, ils continuent donc à mettre leurs dollars à l'abri, légalement ou pas... mais en toute discrétion.