Ubu président

Brève
04/04/2019

Des militants écologistes sont poursuivis pour des actions de « décrochage » du portrait présidentiel de Macron en mairies, actions  pour dénoncer le « vide de la politique climatique » de Macron.

Ces dangereux « terroristes » sont poursuivis pour ce geste de lèse-présidence pour  « atteinte à la sécurité de l’État ». Rien moins ! Et en Sarthe des journalistes ont même été convoqués par la gendarmerie pour avoir couvert médiatiquement une telle action.

Heureusement pour Macron que le ridicule en politique ne tue pas…