UE-Turquie : un sommet de sexisme et d’hypocrisie

Brève
08/04/2021

Reçue par Erdogan à Ankara avec Charles Michel, le président du Conseil européen, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a dû se contenter d’une place sur un canapé tandis que les deux autres ont pu, en toute connivence, s’asseoir en vis-à-vis sur des fauteuils.

Nombre de politiciens et de commentateurs ont dénoncé cette marque choquante de sexisme. Mais ils sont plus prompts à le faire quand cela touche une personnalité, qui plus est défenseuse des intérêts de la bourgeoisie dans les salons dorés, que les femmes travailleuses au quotidien.

Les dernières brèves