Un affairiste ultra-nationaliste à la tête de la Bosnie-Herzégovine

Brève
12/10/2018

A la tête de la Bosnie-Herzégovine, qui réunit la République serbe de Bosnie et la Fédération croato-bosniaque, se trouve désormais l'homme qui dirigeait la République serbe de Bosnie depuis 2006, un certain Milorad Dodik - un escroc et démagogue notoire.

Après la guerre qui de 1992 à 1995 déchira la Yougoslavie et fit 100 000 morts, ce député affairiste avait su arborer un visage modéré pour s'assurer l'appui de la diplomatie américaine. Mais ses calculs électoraux l'ont amené depuis à tenir un discours de plus en plus nationaliste, au point qu'il défend aujourd'hui la sortie de la République serbe de Bosnie de l'Etat dont il occupe officiellement la présidence !

Cela ne serait que ridicule si les nationalismes et micro-nationalismes ne restaient un poison dans l'ex-Yougoslavie. Les surenchères de Dodik et de ses semblables sont un danger pour tous les travailleurs de la région, qui ne parviendront à défendre leurs conditions matérielles d'existence, bien mal en point, et leurs intérêts politiques, que s'ils surmontent leurs divisions.