Un cadeau surprise au patronat

Brève
19/10/2017

Non seulement le Conseil constitutionnel a confirmé l'invalidation de la taxe sur les dividendes, mais il exige que l’État rembourse les sommes perçues depuis que Hollande l'avait instituée en 2012.

Cela devrait représenter un total de 10 milliards.

Le gouvernement n'avait pas prévu de débourser une telle somme, alors il est question d'instituer une nouvelle taxe pour rembourser l'ancienne. Sur qui retombera-t-elle ?

Le patronat, qui ne dit même pas merci pour ce remboursement, refuse tout net d'être mis à contribution. En clair, il exige du gouvernement de boucher le trou dans le budget en mettant à contribution le reste de la population. Les travailleurs ne doivent rien au patronat et n'ont aucune raison de payer.