Une économie à la dérive

Brève
28/09/2022

Les taux d'intérêts que doivent payer les États pour emprunter ont fortement augmenté. Ils dépassent 4,5 % pour le Royaume-Uni ou l'Italie, niveau record depuis 10 ans. Ceux de la France et de l'Allemagne, un peu plus bas, augmentent aussi.

Ces hausses résultent de l'inflation mais indiquent surtout le manque de confiance des banquiers dans l'avenir de l'économie. Mais en spéculant et en aggravant ainsi les dettes des États, ils accélèrent un peu plus la crise et préparent de prochaines faillites. Un système fou !

Les dernières brèves