Une odeur de sang dans les profits

Brève
13/03/2018

Les marchands de canons français sont contents. La France est redevenue le troisième exportateur d'armes sur la période 2013-2017, ses ventes augmentant de 27 % par rapport aux cinq années précédentes. Ses gros clients sont la dictature égyptienne et le régime moyenâgeux d'Arabie Saoudite entre autres.

Cela résulte du fait que les conflits armés se multiplient au Moyen-Orient et en Afrique, faisant des milliers de victimes, plongeant dans le chaos des régions entières pour le plus grand profit des actionnaires des Dassault, Thalès, Navalgroup et autres trusts de l'armement.