Une privatisation très ciblée

Brève
10/01/2019

L'Etat annonce qu'il prévoit de lancer un appel d'offre sur deux lignes ferroviaires qu'il subventionne, pour qu’en 2022, il puisse les livrer à un exploitant privé.

Il s’agit de deux lignes déficitaires entre Nantes et Bordeaux et entre Nantes et Lyon, mais sur lesquelles le matériel vient d'être renouvelé.

Il fallait bien rendre attrayant ce cadeau aux sociétés privées, qui pourront récupérer les lignes en profitant d'investissements publics…