Vélib' : libre de faire grève

Brève
15/05/2018

Les salariés de Vélib' sont en grève pour de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail. Mais leur grève vient d'être jugée illicite sous le prétexte qu'ils n'auraient pas respecté un préavis de grève de 5 jours. Ce délai s'applique aux entreprises qui gèrent un service public. Lors d'une précédente grève, quand Vélib' appartenait à JC Decaux, aucun préavis n'était exigé. Maintenant que Vélib' appartient à Smovengo, filiale du groupe Mulliez (Auchan), c'est devenu tout d'un coup du service public.

Le tribunal de grande instance qui a pris cette décision serait-il lui aussi une filiale de la famille Mulliez ? Les salariés de Vélib' ne se laissent pas impressionner pour autant et prévoient de poursuivre la lutte.