Zemmour : les condamnations jalonnent sa carrière

Brève
18/01/2022

Zemmour vient d’être condamné à une amende de 10 000 euros pour avoir accusé les mineurs isolés d’être « des voleurs, des assassins, des violeurs ». Il avait déjà été condamné pour racisme en 2011 et 2018.

C’est pourtant à ce triste personnage que des quotidiens ouvrent leurs colonnes et que les chaînes de télé offrent une audience depuis plus de dix ans.

Il gêne d’autant moins les puissants qu’il contribue à diviser les exploités. C’est le "petit plus" que Zemmour offre à la bourgeoisie, en espérant être remercié par une accession au pouvoir.

Les dernières brèves