Halte au massacre du peuple palestinien !

Communiqué
15/05/2018

En tirant à balles réelles sur des habitants désarmés de la bande de Gaza qui protestaient contre le transfert à Jérusalem de l'ambassade américaine, l'armée israélienne a causé la mort d’au moins 59 Palestiniens, dont huit enfants de moins de 16 ans, et fait plus de 2 400 blessés.

Les manifestants entendaient aussi dénoncer le blocus imposé depuis plus de dix ans à la bande de Gaza, qui condamne plus des deux tiers de ses habitants à vivre de l’aide humanitaire.

Depuis son accession au pouvoir, par ses déclarations et ses prises de position, Trump apporte ouvertement son soutien à la politique de colonisation et de spoliation des Palestiniens, menée d’une façon de plus en plus arrogante et brutale.

La répression actuelle s’inscrit dans la continuité de la politique des gouvernements israéliens et de l’impérialisme américain et avec la complicité des autres grandes puissances, une politique criminelle et sanglante qui alimente depuis 70 ans la révolte légitime des Palestiniens. Elle condamne aussi la population israélienne à vivre en permanence sur le pied de guerre, la transformant en gardiens de prison ou en bourreaux, comme cela a encore été le cas dans les massacres à la frontière de Gaza.

Lutte ouvrière appelle tous ceux qui souhaitent exprimer leur solidarité avec les Palestiniens à participer aux manifestations de protestation qui seront organisées ces prochains jours.

Lutte ouvrière