Solidarité avec les grévistes de l'hôtel Hyatt !

Communiqué
12/10/2018

En grève depuis le 25 septembre, les salariés de la société de nettoyage sous-traitante de l’hôtel Park Hyatt Paris-Vendôme, ont été violemment délogés, ce vendredi matin à 6h25, par des vigiles envoyés par la direction. Deux grévistes ont été blessés et ont dû être hospitalisés. L’un d’eux n’était toujours pas sorti de l’hôpital vendredi soir. La direction de cet hôtel de luxe, dont la suite la plus chère coûte 18000 euros la nuit, ne supporte pas que des femmes de ménage réclament 3 euros de l’heure d’augmentation, elle est prête à utiliser des méthodes de barbouzes pour casser cette grève. Elle envoie, malgré la loi, d’autres salariés pour faire le ménage.

Mais la préfecture de Paris, loin d’inculper les vigiles, s’en est pris une nouvelle fois aux grévistes, en envoyant la police qui les a encerclés pendant près de quatre heures pour les empêcher de se réunir devant l’hôtel.

Pour dénoncer ces méthodes de voyous et soutenir les grévistes qui réclament également la fin de la sous-traitance et leur embauche par l’hôtel, un rassemblement est prévu samedi 13 octobre à midi devant l’hôtel Hyatt, 5 rue de la Paix (métro Opéra).